Si l’enfant est en contact avec un agresseur, il doit être averti pour s’en protéger.

Dans les autres cas, il faut répondre aux interrogations de votre enfant en fonction de ses demandes et de son âge. Si un lourd secret de famille est préjudiciable pour le développement d’un enfant, des révélations prématurées peuvent l’être également. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un thérapeute pour vous guider et vous accompagner.