Un enfant peut avoir été perturbé par une scène vécue, vue ou entendue, et solliciter un adolescent ou un adulte pour l’interroger, le toucher ou demander à être touché sur ses parties intimes. Cela n’est jamais une demande de relation sexuelle mais uniquement un besoin de savoir ou de vérifier ce qui est autorisé et ce qui est interdit. L’adolescent ou l’adulte doit impérativement poser des limites, rappeler les interdits et protéger l’enfant de ce qui lui ferait du mal.